12.03.2020

Coronavirus – situation actuelle et les recommandations pour les entreprises

Situation actuelle
Sur la base de la situation actuelle et de la propagation du coronavirus, le Conseil fédéral classe la situation en Suisse comme une « situation particulière » au sens de la loi sur les épidémies. Pour les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant déjà d’une maladie, le nouveau coronavirus peut être dangereux. Elles doivent être particulièrement protégées. Les recommandations suivantes permettent aux entreprises de définir des mesures de protection pour tous les collaborateurs, y compris ceux qui présentent un risque accru:
 
Quelles sont les personnes les plus à risque?
  1. Les personnes de 65 ans et plus
  2. Les personnes de tout âge souffrant notamment d’une de ces maladies
  • cancer;
  • diabète;
  • faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie;
  • hypertension artérielle;
  • maladies cardio-vasculaires;
  • maladies chroniques des voies respiratoires
Mesures générales de protection sur le lieu de travail
  • Les mesures d’hygiène personnelle, comme le lavage régulier des mains, doivent être réalisables pour tous. La fiche d’information de l’OFSP récapitule les recommandations les plus importantes.  
  • Si les conditions au sein de l’entreprise le permettent, les membres du personnel doivent garder leurs distances, p. ex., en procédant à des aménagements intérieurs, en recourant au télétravail, en divisant les bureaux, etc.
  • Les personnes particulièrement menacées doivent se tenir à l'écart du lieu de travail si garder de la distance n'est pas possible pour des raisons opérationnelles.
  • Les personnes en bonne santé ne doivent pas porter de masques d’hygiène (masques chirurgicaux). Ils ne protègent pas efficacement contre une infection par des virus respiratoires. Cette recommandation ne concerne pas les emplois où les collaborateurs doivent porter un masque pour d’autres raisons.
La règle la plus importante est la suivante: ceux qui ont des difficultés respiratoires, de la toux et de la fièvre doivent rester à la maison!
 
Quelles sont les obligations des employeurs?
Les employeurs doivent informer leurs employés sur les mesures de protection personnelles et professionnelles et prendre les précautions appropriées sur le lieu de travail. Il convient également d’encourager les employés, dans la mesure du possible, à éviter les transports publics aux heures de pointe. Le Secrétariat d’Etat à l’économie SECO recommande aux employeurs d’assouplir le plus possible le temps de travail afin que les collaborateurs puissent éviter les heures de pointe.
Au fait: une enquête systématique sur l'état de santé des employés n'est toujours pas autorisée.
 
Sécurité des produits et vente libre
Selon M. Koch, chef de la division des maladies transmissibles à l'Office fédéral de la santé publique, la transmission du virus par l'alimentation est très peu probable et donc non pertinente. Des entretiens ont déjà eu lieu avec les grands distributeurs et M. Koch confirme à l’UMS qu'aucune mesure spéciale n'est prévue pour la vente de denrées alimentaires, y compris les ventes ouvertes.

Personnes à contacter pour de plus amples informations:
Michael Amstalden
Chef des secteurs marché / politique
michael.amstalden@gemuese.ch
Téléphone: 031 385 36 35
Swiss Diva
Suisse naturellement