Consommation

Les légumes suisses : bien plus qu’une simple garniture

  • Les trois variétés de légumes préférées des Suisses sont les carottes, les tomates et le poivron.
  • Consommation par habitant : 83.12 kg par année.
  • La consommation de légumes est passée de 57 kg par habitant en 1980 à 83.12 kg de légumes frais et de garde en 2016. La tendance est en augmentation.
  • Le degré d’auto-approvisionnement en légumes suisses avoisine les 55 %, le reste devant être importé, principalement en hiver. Pour ceux-ci, se sont plus de 75 % qui proviennent des pays de l’UE. Les principaux pays importateurs sont la France, l’Italie et l’Espagne. 

Autrefois, les gens fournissaient un travail physique plus important qu’aujourd’hui. Ils veillaient donc à principalement consommer des hydrates de carbone. Les légumes étaient surtout servis en accompagnement. Entre-temps, les bénéfices sur la santé d’une consommation régulière de légumes ont également été prouvés scientifiquement. En outre, de moins en moins de personnes fournissent un travail physique exigeant. Leurs besoins en hydrates de carbone ont donc diminué, alors que ceux en vitamines, en substances minérales et fibres alimentaires ont augmenté. Les légumes constituent un aliment idéal de ce point de vue. L’Office fédéral de la santé,  la Société suisse de nutrition et les différentes campagnes relatives au « 5 portions par jour » recommandent la consommation régulière de légumes, ces derniers étant un composant important d’une alimentation équilibrée. Ainsi, de plus en plus souvent, les légumes représentent bien plus qu’une simple garniture sur l’assiette.
 
Consommation annuelle par habitant suisse (année 2016)


Le recensement des données incombe aux autorités fédérales (p. ex. Administration fédérale des douanes, Office fédéral de la statistique, Office fédéral de l’agriculture) ainsi que d’autres organismes, tels la Centrale suisse de la culture maraîchère et des cultures spéciales (CCM).
 
Swiss Diva
Suisse naturellement