10.04.2019

Migros concurrence les maraîchers

Selon des articles de presse, Migros vendra bientôt des poivrons, tomates et concombres produits par ses soins sous serre à Collombey-Muraz en Valais, sur une surface qui devrait atteindre 20 hectares en deux étapes. L’UMS voit ce projet d’un œil critique.

En exploitant une propre serre, Migros devient productrice de légumes et entre sur le marché suisse des poivrons. Ce marché est dominé par les importations puisque près de 97% des poivrons proviennent de l’étranger. Quant à la production indigène, elle ne peut pas concurrencer les prix des producteurs européens, notamment par manque de protection à la frontière. Migros semble être consciente du problème et souhaite utiliser des surfaces pour produire des tomates et des concombres dans une deuxième phase.

Migros concurrencera ainsi les maraîchers suisses selon Matija Nuic, le directeur de l’UMS. « Dès juin, la production suisse permet d’approvisionner entièrement le marché et ce dernier est saturé. Une production supplémentaire d’une telle ampleur fera fortement pression sur le marché. »

Le fait que Migros ait obtenu l’autorisation de construire cette serre est étonnant vu les hautes exigences en matière d’aménagement du territoire. En effet, de bons projets durables développés par la branche des légumes échouent trop souvent parce qu’ils ne reçoivent pas les autorisations nécessaires.

L’UMS regrette le manque de collaboration entre Migros et les maraîchers suisses lors de la mise en place du projet, une voie que d’autres acheteurs ont favorisé. S’ajoutant à la stratégie énergétique de Migros à partir de 2026, ce projet n’est pas pour rassurer la branche.
Swiss Diva
Suisse naturellement