Fumure

Prendre et donner

Les cultures maraîchères se fournissent en éléments nutritifs nécessaires à leur croissance dans le sol. L’azote, le phosphore et les autres substances nutritives sont néanmoins retirés du champ lors de chaque récolte. Afin de compenser cette perte, le maraîcher doit réintroduire ces éléments dans le système. Il existe, d’une part, des fumures organiques de provenance végétale ou animale (compost, fumier, lisier). D’autre part, on trouve les engrais minéraux fabriqués à base de produits naturels (phosphate, potassium, chaux) ou produits artificiellement, comme par exemple l’azote. Le maraîcher doit veiller à ne pas épandre plus d’engrais sur le champ qu’il n’en retire avec la récolte. Il s’agit d’une exigence légale. De la sorte, on évite que la fumure excédentaire soit lessivée dans le sol et pollue les eaux.

Certains maraîchers utilisent des plantes dites d’engrais verts pendant les pauses de culture, par exemple en hiver. Ces plantes fixent les éléments nutritifs, fournissent du matériel organique précieux pour la formation d’humus et protègent le sol contre l’érosion. Certaines plantes d’engrais vert peuvent fixer l’azote se trouvant dans l’air et approvisionnent ainsi naturellement le sol en éléments nutritifs.

Swiss Diva
Suisse naturellement