Politique agricole

L’UMS défend des conditions cadres améliorant la compétitivité du secteur et offrant ainsi des perspectives à une production maraîchère productrice, performante et axée sur le marché dans un environnement changeant.


Nous soutenons et demandons des mesures favorisant une évolution durable des exploitations et permettant aux maraîchers de réagir adéquatement aux nouveaux défis du marché. L’UMS soutient une restructuration adéquate et souhaite offrir des perspectives d’avenir, tout en favorisant l’innovation et le développement de la branche.

PA 22+
La PA22+ sera débattue par les Chambres fédérales en 2019. L’UMS s’en tient à sa position de base demandant de bonnes conditions cadres pour l’agriculture productrice et pour les entrepreneurs. Le projet soumis contient de nombreux éléments positifs. Afin qu’ils puissent déployer leurs effets positifs, l’UMS estime qu’il est essentiel que les branches soient associées étroitement à la mise en œuvre.
 
L’UMS soutient globalement la proposition de donner plus de liberté entrepreneuriale aux exploitations pour atteindre les objectifs. Le durcissement prévu des PER avec un cadre très strict est néanmoins contraire à cet objectif et est donc particulièrement dérangeant. On peut aussi se demander dans quelle mesure les PER et les autres mesures du paquet visant à lutter contre l’initiative sur l’eau potable sont justifiées. Les branches sont conscientes de leur responsabilité et sont actives. Les effets des mesures ne se font néanmoins pas ressentir immédiatement. En matière de protection phytosanitaire, il faut accorder plus de poids à la protection des plantes. Des stratégies et des substances alternatives ne sont judicieuses que si elles sont durables dans les trois dimensions. Par conséquent, l’UMS salue explicitement les adaptations prévues pour soutenir la recherche et la vulgarisation.
Swiss Diva
Suisse naturellement