Légumes biologiques

En harmonie avec la nature

En harmonie avec la nature


L'idée directrice de l'agriculture biologique est de produire en harmonie avec la nature. Les exploitations biologiques misent donc sur le développement durable : il s'agit de favoriser les processus vivants et de refermer le plus possible les cycles des éléments nutritifs. Renoncer aux produits phytosanitaires chimiques de synthèse et aux engrais chimiques permet de stimuler davantage et donc de renforcer les défenses immunitaires des plantes et des animaux.

Même les " mauvaises herbes " font partie des exploitations biologiques. Ce sont en fait des adventices qui n'ont pas que des mauvais côtés : elles servent notamment de base vitale aux insectes auxiliaires et elles contribuent à couvrir le sol pour protéger la précieuse couche d'humus fertile et évitent ainsi l'érosion de ce dernier. Les insectes auxiliaires régulent les populations de ravageurs et renforcent l'équilibre écologique. En outre, ce qu'on appelle les surfaces de compensation écologique, c.-à-d. par exemple les haies et les prairies à fleurs, forment des biotopes qui préservent des plantes rares et protègent la nidification des oiseaux.
L’agriculture biologique s’est développée technologiquement et a connu un important boom ces dernières années à l’échelle mondiale. De plus en plus de gens achètent parfois également du bio. Suite à l’entrée en vigueur de l’ordonnance sur l’agriculture biologique il y a quelques années, une base légale règle à présent la culture et la commercialisation des produits biologiques en Suisse. Cette ordonnance vaut aussi pour les producteurs de légumes biologiques. Seuls les produits de traitement «naturels» répertoriés sur la liste officielle des moyens auxiliaires sont autorisés pour lutter contre les ravageurs ou les maladies. Pour l’apport de substances nutritives, les producteurs peuvent notamment utiliser des engrais minéraux, des engrais de ferme ou des engrais verts avec des cultures fixant l’azote.

Contrairement à d’autres pays, en Suisse, toute l’exploitation doit être gérée selon les dispositions relatives à la culture biologique, qui sont notamment : 
  • pas de moyens auxiliaires, ingrédients ou engrais chimiques ou synthétiques;
  • les produits transformés légumes bio, ne contiennent pas d’additifs et sont par conséquent authentiques;
  • pas d’organismes génétiquement modifiés;
  • pas de régulateurs de croissance, de produits de défanage et d’herbicides;
  • pas de rayonnement ionisant et de produit traités par rayons;
  • pas de culture hors sol sous serre, les plantes de légumes poussent en pleine terre;
  • restrictions de chauffage en hiver (les serres doivent seulement être chauffées afin de lutter contre le gel);
  • tout type de traitement post-récolte sur le produit est interdit;
  • contrôles réguliers par des organes certifiés.

Il existe divers labels biologiques en Suisse. Le plus connu est le label Bourgeon de l’association des organisations de culture biologique Bio Suisse.

www.biosuisse.ch

 

 
Swiss Diva
Suisse naturellement