Suissitude

L’UMS soutient les efforts visant à mieux protéger l’indication de provenance « Suisse ». Une solution viable pour la production, la transformation et le commerce doit être trouvée. Les consommateurs doivent néanmoins aussi s’y retrouver.

La nouvelle loi sur la protection des marques pose le cadre légal pour l’utilisation de l’indication de provenance « Suisse ». La consultation sur les ordonnances d’exécution s’est terminée en octobre 2014. L’ordonnance sur l’utilisation de l’indication de provenance « Suisse » pour les denrées alimentaires (OIPSD) revêt une importance particulière pour les maraîchers. L’UMS défend notamment les sujets suivants (informations détaillées cf. documents à droite) :
  • Zones frontalières : Surfaces cultivées par tradition dans les zones frontalières et la zone franche genevoise ;
  • Calcul de la part de matières premières suisses : La disponibilité saisonnière doit être prise en compte ;
  • Dérogations : Des dérogations sont nécessaires, mais ne doivent pas permettre de contourner les ordonnances.
En outre, l’UMS estime que les nouvelles ordonnances peuvent constituer une chance pour mieux positionner les marques de qualité SUISSE GARANTIE et bourgeon BIO.
Swiss Diva
Suisse naturellement