Politique agricole

L’UMS défend des conditions cadres améliorant la compétitivité du secteur et offrant ainsi des perspectives à une production maraîchère productrice, performante et axée sur le marché dans un environnement changeant.


Nous soutenons et demandons des mesures favorisant une évolution durable des exploitations et permettant aux maraîchers de réagir adéquatement aux nouveaux défis du marché. L’UMS soutient une restructuration adéquate et souhaite offrir des perspectives d’avenir, tout en favorisant l’innovation et le développement de la branche.

PA 14-17
La Politique agricole 2014-17 a été débattue au parlement en 2012. En vue des débats parlementaires, l’UMS est restée fidèle à son principe de base consistant à demander des conditions cadres favorisant une agriculture productrice axée sur le marché. Pour ce faire, elle a défini les éléments essentiels pour la culture maraîchère et a veillé à ce qu’ils soient pris en compte dans les débats parlementaires.
  1. Promotion de la mobilité des surfaces;
  2. Les exploitations maraîchères font partie de l’agriculture;
  3. Prise en compte accrue de la ressource ’énergie’;
  4. Versement de contributions pour des structures d’avenir;
  5. Versement de contributions aux serristes (y compris production indépendante du sol).

Pour défendre les intérêts de ses membres, l’UMS a collaboré étroitement avec l’Union suisse des paysans (USP). De plus, son président, M. Hannes Germann, a soumis des requêtes spécifiques aux cultures spéciales s’écartant de la position de l’USP au moyen de deux propositions au Conseil des Etats. Bien que ces propositions aient été rejetées, elles ont permis d’attirer l’attention sur des éléments importants pour la culture maraîchère.
Swiss Diva
Suisse naturellement