Energie

Contexte
Après la révision de la loi sur le CO2, la stratégie énergétique 2050 constitue un nouveau dossier de politique énergétique de grande portée pour les maraîchers. Des questions ayant trait à l’énergie sont aussi abordées dans le cadre de la politique agricole et de la politique d’aménagement du territoire. Des infrastructures modernes et des méthodes de production ménageant les ressources permettent de produire des légumes de façon durable en Suisse (courts trajets, conduite efficace de la production au niveau de l’eau, des engrais et de l’énergie). Concernant l’efficience énergétique et la réduction des émissions de CO2, les exploitations concernées ont déjà fait de gros efforts en collaboration avec l’Agence de l’énergie pour l’économie (AEnEC) ces dernières années. Le potentiel en matière de production d’électricité n’est néanmoins pas suffisamment exploité, les incitations financières étant insuffisantes. Selon une première estimation prudente de l’AEnEC, la production sous serre posséderait un potentiel suffisant pour approvisionner au moins 20 000 ménages en électricité, et ce uniquement avec des installations de CCF.
 
Solutions proposées
Les trois conditions ci-après doivent être remplies pour permettre l’exploitation rentable d’installations de CCF:
  1. Réduction du prix du gaz par une libéralisation conséquente du marché du gaz. Cela permettrait aux exploitations maraîchères de choisir librement leurs fournisseurs et de bénéficier de meilleures conditions en tant que grands consommateurs, comme c’est déjà le cas dans l’UE depuis le 1er juillet 2007;
  2. Soutien des installations de CCF au moyen d’une contribution similaire à la RPC;
  3. Exemption complète des installations de CCF en culture maraîchère de la taxe sur le CO2. Le CO2 n’est pas perdu dans les serres, puisqu’il est de toute façon nécessaire pour fertiliser les cultures.
Swiss Diva
Suisse naturellement